- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Ô Vierge tout aimable



O Vierge tout aimable,
Mère du Rédempteur.
Que je vois dans l'étable
Adorer mon Sauveur.
Votre âme le contemple
Sous ce mortel état.
Nous allons dans son temple
Chanter Magnificat.

II
Que vous êtes, Marie,
Pénétrée de joie
D'avoir donné la vie
Au Roi de tous les rois !
De son Dieu la tendresse
L'anime et la ravit ;
Avec elle sans cesse
Chantons Exultavit.

III
Quand le Maître du monde
Vous dit par Gabriel
Qu'il vous rendra féconde
Du Fils de l'Eternel,
Soumise, obéissante,
Au Dieu qui vous bénit,
Votre âme confiante
Dit Quia respexit.

IV
Après cette réponse
Pleine d'humilité,
Vierge, tout vous annonce
Qu'en vous Dieu fut porté,
Que vous êtes son temple
Et de son Saint-Esprit
Imitons son exemple,
Chantons Quia fecit.

V
La bonté charitable
De Dieu lui fait quitter
Le séjour admirable
Du ciel, pour nous sauver.
Pour nos maux dans la crêche
Il soupire déjà ;
Les pleurs, tout en lui prêche
Misericordia.

VI
Dieu nous montre la force
De son bras tout-puissant ;
L'enfer en vain s'efforce
De perdre cet Enfant.
Il descend de sa gloire
Pour enchaîner Satan.
Chantons en sa mémoire
Fecit potentiam.

VII
Pour apaiser son Père
Le Père tout-puissant
Jésus en colère
De la chute d'Adam.
Du Démon le superbe
Il abat, il détruit.
Aimons ce divin Verbe ;
Chantons Deposuit.

VIII
Cet Enfant adorable
Pour expier nos maux
Naît au fond d'une étable
Entre deux animaux.
Et de notre malice
Il supporte l'excès ;
Mais il sera propice
Aux Exurientes.

IX
Dans ce jour la Judée
Voit l'accomplissement
De l'annonce sacrée
De l'Ancien Testament.
De Juda le Messie
Vient naître en Israël,
Selon la prophétie
Suscepit Israël.

X
Sorti du Patriarche,
Le fidèle Abraham,
Et vraiment la sainte Arche
Du Nouveau Testament,
De l'amour qui le presse
Il nous montre l'excès.
Chantons avec tendresse
Sicut locutus est.

XI
Rendons honneur et gloire
Au Père tout-puissant.
Célébrons la victoire
De son fils sur Satan.
Publions les louanges
De son divin Esprit ;
Chantons avec les Anges
Le Gloria Patri.

XII
Venez, divin Messie,
Adorable Jésus,
Unissez notre vie
A celle des élus.
Accordez-nous la grâce
Quand notre mort viendra,
De pouvoir face à face
Chanter Sicut erat.

































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.