- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Bergers, j'ai oüy la nouvelle

Normandie 1597 -


Ecoutez la musique :


Bergers, j'ai oüy la nouvelle, De la naissance d'un Dieu
Lequel nous peult entout lieu, Tous guider comme une éstoile
Pasteurs courons tous au bort, Et nous ancrer à ce port

Quittons donc nos maisonnettes
Nos agneaux et nos moutons
Et toute la nuict courons
En ces lieux pleins de liesse
Affin d'arriver au bort
Et nous ancrer à ce port

Durant ceste nuict ombreuse
Malgré la rigueur du temps
Ils s'en vont parmi les champs
Chantant d'une voix joyeuse
Pasteurs courons tous au bort
Pour nous ancrer à ce port

Estant près de Béthanie
Ils sont à demi contents
De voir mille fleurs des champs
Dedans la verte prairie
Et chantant tous par accort
Ancrons à ce vray port

Là est un lieu délectable
Rempli de saules et d'oziers
De pins, mirthes et lauriers
Dont l'aspect est agréable
Et chantaient tous par accort
Ancrons-nous à ce vray port

Ils vont à la maisonnette
Où gisait ce clair soleil
En sa splendeur non pareil
Auquel ensemble font feste
Luy rendans grâce d'abort
D'estre arrivés à son port

Robinet, bouillant d'envie
De luy donner un agneau
Tiennot son gras estourneau
Avec son coeur sacrifie
A ce tout-puissant et fort
De tous chrestiens le vray port

O grand Dieu dont la lumière
Brille icy et dans les cieux
O mon Sauveur bienheureux
Donne nous la foy entière
Afin qu'après nostre mort
Nous ancrions à ton port

































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.